Gîte pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle

Mythe de Saint-Jacques

Depuis plus de mille ans, des femmes et des hommes se lancent sur les chemins d’Europe, vers l’Espagne, pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle en Galice, puis l’extrême pointe de la péninsule ibérique, là où la terre se meurt dans l’océan, au Cap Finisterre. Est-ce encore pour Messire Jacques que ces hommes et femmes marchent aujourd’hui ? Que nous dit-on de la légende de saint Jacques ?
« Fils de Zébédée et de Salomé, frère de Saint Jean l'Evangéliste, Jacques le Majeur formait avec Pierre et Jean un groupe privilégié au sein des douze disciples de Jésus. Il fut le premier à subir le martyre (Actes des Apôtres, XII, 2) et périt décapité sur ordre d'Hérode Agrippa Ier de Judée, vers l’an 44. La légende veut qu'après la mort de Jésus, les apôtres se partagèrent le monde pour y prêcher la parole du Christ. Ainsi, Jacques partit évangéliser la péninsule ibérique, à l'extrémité du monde connu. Puis, au bout de sept ans, il revint en Palestine où il trouva la mort par décapitation caput mortem. Son corps aurait alors été volé par ses disciples qui l'embarquèrent dans un bateau et, après sept jours en mer, ils débarquèrent en Galice.La dépouille de l'apôtre fut déposée sur une pierre qui s'ajusta au corps du saint et se transforma en sarcophage. Les disciples se heurtèrent alors aux populations locales profondément anti-chrétiennes mais, grâce à une série de miracles, ils parvinrent à inhumer leur maître. Puis la tombe fut oubliée avant d'être redécouverte huit siècles plus tard par l'ermite Pelagius qui reçut en rêve le lieu du tombeau de Saint-Jacques.
Une étoile le guida alors vers un champ, où se trouvait le tombeau, c'était le champ de l'étoile, le campus stellae qui donnera Compostelle. L’endroit deviendra alors le lieu d'un pèlerinage très important. »

Voilà pour le mythe mais sur le terrain ?

Il est un cheminement rempli d’imprévus. Que vais-je manger demain ? Où vais-je dormir ? Qui va se retrouver sur ma route ? Questions remplies d’incertitudes et d’insécurité. C’est une épreuve de détachement, d’abandon et de dépouillement progressif. Etre dans l’état d’esprit du pèlerin c’est rompre avec la sécurité de l’ordre habituel et ne pas s’accrocher à ses structures mentales, ses préjugés, ses croyances, à son moi. Il ne doit rester que Soi.

Nous nous sommes lancés sur les routes de Compostelle d'Alsace jusqu'à Santiago et nous souhaiterions apporter notre aide à tous ceux qui pérégrinent sur le chemin de St-Jacques en Alsace.

Les sites à consulter sur le sujet

Vous pouvez consulter le site des Amis de Saint-Jacques en Alsace, association jacquaire qui fait se rencontrer Compostellans et novices : www.saint-jacques-alsace.org

Télécharger le guide de marche traversant l'Alsace

Le site de la Confrérie Fraternelle des Jacquets de France qui accueille en son sein tous ceux qui reconnaissent au « chemin de Saint Jacques » sa dimension spirituelle. Elle réunit des pèlerins et des cheminants qui désirent prolonger l’esprit du Camino dans ses approches culturelles, historiques et philosophiques.

www.pelerins-compostelle.net

Notre blog sur l'Art roman sur les chemins de Compostelle : http://gislebertus.unblog.fr/